La technologie Electrospray de DBV technologies

La machine de production utilisant la technologie Electrospray

Le principe de l’immunothérapie, développé par , dbv-technologies.com consiste à cibler les cellules dendritiques épidermiques spécifiques, également appelées, les « cellules de Langerhans ». En captant l’allergène, présent sur le patch, elles le font migrer vers le ganglion lymphatique, pour que ce dernier active le système immunitaire. À noter qu’en l’absence du passage de l’allergène dans le sang, les réactions systématiques sont évitées.

Pour pouvoir présenter un patch avec un principe actif sous forme sèche, DBV technologies utilise la technique innovante de l’électrospray. Une technique pointue qui permet de contrôler le débit du liquide et des lignes de champs, pour introduire la dose de protéines adéquate, sans compter de pertes de matière. Rendez-vous ICI pour découvrir tout le potentiel de la technologie électrospray Viaskin.

La machine de production utilisant la technologie Electrospray

Pour les tests cliniques, comme pour soutenir la future commercialisation, la société a mis au point des machines pour fabriquer ses patchs. De « GEN3.1 » à « GEN4.0 », elles ont évolué pour pouvoir aujourd’hui atteindre un rendement annuel de 20 à 30 millions. À savoir, un volume adapté à la vente et compatible à la demande prévue.

post | Commentaires fermés sur La technologie Electrospray de DBV technologies 24 février 2017

Comments are closed.